Voiture restaurant


Bon, finis les souvenirs, les retours en arrière, les images de l'an dernier, d'il y a deux ans voir même encore plus longtemps, il est temps de regarder vers l'avenir, et de préparer les bagages pour un peu d'aventure. Du coup on monte en voiture et direction d'autres territoires encore inconnu. Plus que quelques jours et je je m'envolerai pour d'autres paysages. Du coup j'avais envie de vous parler un peu d'un des moyens de transport qui fait le plus fantasmer : le train.


Oui le train, où l'on se déplace lentement, où l'on traverse des immensités parfois inhabitées, où l'on se promène entre les montagnes, et où le mot voyage prend une autre dimension. Le train c'est plus qu'un moyen de transport, c'est une véritable évasion, un regard par la fenêtre, des rencontres, des odeurs, du bruit, beaucoup de bruit, du confort, plus ou moins, et de l'aventure, la vraie ! Et en Chine, le train est vraiment un moyen de transport très développé, entre les trains à grande vitesse, dont les performances et le confort surpasses de loin nos TGV, aux petits trains de campagnes, ici les lignes sont immenses, des millions de kilomètres de voies ferrées, au travers de milliers de paysages, à la rencontre de centaines de culture. Du coup je vous emmène aujourd'hui dans ce petit train de campagne, au milieu du bruit, de la fumée de cigarettes qui remplis les wagons, du froid et de l'humidité qui nous pénètre. Nous somme dans la province du Guizhou, le trajet durera 7 heures. De longues heures, où le charme de la voiture restaurant nous tendait les bras, mais d'où nous nous ferons éjecter au bout de quelques minutes, le personnel y prenant sa pause, pendant... des heures... Qu'importe, nous avons eu les paysages qui défilent par la fenêtre, et l'aventure... Quelle aventure !


Alors la semaine prochaine je ne pars pas en train, mais voyager en Chine sans le prendre serait du gâchis, alors nous y aurons le droit pour un petit bout trajet durant notre périple. À très vite, pour de nouvelles aventures.