Des couleurs qui penchent


C'est avec un peu de retard que je vous emmène à nouveau dans le petit village de Jiaju, mais aujourd'hui, c'est au travers de cette image qui me donne un peu le tournis. Car j'ai eu beaucoup de mal à cadrer cette image, tant rien n'est vraiment droit. Ici tout est de fabrication artisanale, on n'empile pas des poutres de dimensions exactes, on n'agence pas des moellons identiques les uns à côté des autres, non ici on fait ça comme ça vient. Du coup il y en a un peu de toutes les tailles, et la découpe n'est pas forcément parfaite. C'est le grand-père qui nous a parler de la restauration de leur maison, évoquant avec un sourire malicieux le bon vieux temps où la route n'existait pas, où les voitures n'arrivaient donc pas au village, et où l'ensemble du travail se faisait à dos d'homme.



Et il en a fallut du travail, car ici les maisons sont sur trois étages, faites principalement de pierres pour les murs extérieurs, et de bois pour le reste de la structure. On se retrouve alors avec des maisons massives, fermement ancrées dans le sol, avec leurs murs extérieurs volontairement évasés sur le bas. Bon, après tout ça c'est fait à vu d'œil du coup c'est approximativement rectangulaire, et lorsque l'on en vient aux murs de bois, alors là ça devient carrément penché. Cependant cela n'empêche pas ces maisons traditionnelles d'être magnifiquement décorées, aux couleurs magnifiques, repeintes régulièrement pour ne pas laisser parler le temps, et garder l'éclat des premiers jours. Les motifs représentent souvent des fleurs, les montagnes alentours, les nuages, ou encore des arabesques multicolores, ce qui donne un côté très végétal aux intérieurs, recouverts de ces peintures. Je ne saurais dénombrer combien de couleurs sont utilisées, mais rien que sur l'encadrement de la porte, c'est plus d'une dizaine de teintes différentes. C'est un monde merveilleux, quelque peu psychédélique. Ou bien est-ce le psychédélique qui s'est inspiré de ces motifs et couleurs ? Toujours est-il que ces couleurs penchent, et que j'ai eu bien du mal à en faire un photo droite. Et moi, j'ai aussi un sacré penchant pour ces maisons traditionnelles, si belles et majestueuses, perchées sur leurs montagnes !